Comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine ?

Confier la gestion des biens (financiers, immobiliers…) à un conseiller en gestion de patrimoine n’est pas une mince affaire. Ce professionnel aura à cœur de faire fructifier le patrimoine de son client tout en tenant compte du projet de ce dernier. Mais encore faut-il choisir la bonne personne, pour atteindre ces objectifs. Ce choix ne s’apparente point à un jeu de loto. Dans ce dossier, nous vous exposons quelques critères pour bien choisir votre conseiller en gestion de patrimoine.

Miser sur l’agrément du conseiller en gestion de patrimoine.

L’un des critères essentiels sur lesquels repose le choix du conseiller en gestion de patrimoine est l’agrément. Ce professionnel aussi diplômé qu’il peut être doit être agréé par l’État ainsi que les organismes professionnels. Il peut arriver que vous désiriez faire fructifier votre épargne, en le mettant à disposition d’un gestionnaire de patrimoine. Dans ce cas de figure, assurez-vous que ce professionnel soit membre de l’une des quatre associations professionnelles agréé par l’Autorité des Marchés financiers. Voir ce site pour découvrir tous les agréments de notre cabinet CPG.

Le client a par ailleurs la possibilité de vérifier sur le site d’Orias, si le conseiller en gestion de patrimoine qu’il aura choisi respecte toutes les conditions d’exercice. Ce registre unique recense tous les intermédiaires en Assurance, Banque et Finance. Inutile donc de vous rappeler de fuir les conseillers dont les noms n’y figurent pas.

Optez pour un CPG multicarte

Un conseiller en gestion dans l’exercice de ses fonctions ne joue pas qu’une seule carte. Ce professionnel effectue des placements divers de sorte à varier les sources de revenus possibles. Actions, produits dérivés, obligations, assurance vie, autant de placements accessibles et sur lesquels le conseiller ont une carte à jouer. Cependant, chacune de ces classes d’actifs répond à un agrément spécifique. Assurez-vous donc de choisir un professionnel multicarte.

Exiger un rapport écrit des préconisations

Dans ce document synthèse, le conseiller répartit les avoirs du client selon deux critères : les différentes catégories d’actifs, les horizons de placements. À partir de cette étape, il peut exposer les produits financiers correspondants le mieux aux avoirs pour des placements. Un tel rapport contient des graphiques, mais aussi des tableaux détaillant le circuit des placements de vos avoirs. Ce rapport écrit vous fournira tous les éléments susceptibles d’apprécier la qualité des placements que le conseiller fera de votre argent.

Peu importe le temps que vous passerez à le feuilleter, assurez-vous de le faire de fond en comble, sans négliger aucun détail. En outre, la réalisation de ce bilan n’est pas gratuite. Par conséquent, ne vous laissez pas séduire par les conseillers qui vous promettent ce genre de faveur.

Ne vous laissez pas appâter par les commissions excessives

Dans votre quête de conseiller en gestion de patrimoine, vous vous apercevrez certainement que le marché est fortement concurrentiel. Chaque conseiller y va de son tarif. Vous trouverez même sur certains sites, des conseillers proposant des tarifs low cost. Dans la plupart des cas, frais d’entrée, de gestion et de sortie constituent la rémunération des conseillers en gestion de patrimoine. Pour éviter les surprises désagréables, demander à chaque conseiller consulté d’indiquer son montant, sans omettre la décomposition des frais.

Vous pouvez négocier des réductions sur les frais d’entrées, ce qui n’est pas le cas des frais de gestion. À ce niveau, nous vous recommandons de lire scrupuleusement l’entièreté des clauses des contrats qui vous seront proposés.